Spinner
Recommandé il y a 5 mois
Uqcej5uojyrz74hazk52
#TsugiMag #Paris

Peter Hook & The Light

  0

Celui-ci a fait grincer nombre de dents – celles de ses anciens condisciples de Joy Division et de New Order, sans compter celles des plus intransigeants des fans desdits groupes – quand il a annoncé son intention de tourner en reprenant les albums de ses premiers combos. Ce dont « Hooky », fidèle à lui-même, se fout comme de sa première pinte : le Mancunien enchaîne donc les tournées internationales, passant d'un album à l'autre, de la légende noire de Joy Division à celle, autrement plus désinvolte, de New Order ; jonglant entre post-punk acéré et electro-rock taillé pour le dancefloor, avec la même jovialité, le même bagou, la même volubilité. Car Peter Hook, outre avoir joué dans deux des groupes les plus importants de l'histoire du rock, est un bassiste qui a fait école, avec ses lignes mélodiques imparables et son jeu tendu et enlevé. Alors, célébration nostalgique ? Sans doute, mais pas que : Hook s'amuse comme un gamin, et l'hommage qu'il rend n'est que l'envers d'un plaisir jamais démenti de jouer certains des morceaux qui ont, depuis, significativement influencé tout un pan de la création musicale. Ce qui n'est pas, il faut en convenir, donné à tout le monde.

- Tsugi