Spinner
Recommandé il y a 3 mois
Rf0m1pknnpvitpjj4u6s
#TsugiMag #Paris

Habibi night @La Java (23/02/19) - Paris.

  0

HABIBIFUNK, MEHMET HASLAN & PALOMA COLOMBE Habibi Funk C’est le projet d’un Berlinois - Jannis Stürtz, également co-fondateur de Jakarta Records, qui rend hommage depuis plusieurs années à la musique funk ayant émergée dans le « monde arabe » au sens très large. Al Massrieen, The Scorpios, Kamal Keila, Ahmed Malek, Raze de Soare…autant de noms longtemps tombés dans l’oubli, et réhabilités par ce passionné qui ressort des disques comme d’autres ouvriraient des tombeaux de rois d’un passé égaré, sacrés mais aucunement maléfiques (NOVA) Bien loin de nos conceptions stéréotypées au sujet de la musique orientale, Habibi Funk nous fera danser et découvrir des artistes, qui ont métissé les musiques traditionnelles de leur pays avec le funk, la soul, la pop et le rock.

- Tsugi

Mehmet Aslan est un musicien, DJ, producteur, détenteur de son propre label Fleeting Wax (qu’il co-dirige avec Miajica, membre du trio Alma Negra). Le Suisse d’origine turque débute derrière les platines du club Hinterhof à Bâle — en Suisse —. Il se déplace ensuite vers Berlin et se lance dans la production. Il se spécialise notamment dans l'edit de classiques de musique populaire Turque et signe son premier maxi Mechanical Turk, en 2014, sur le label Britannique Huntleys & Palmers. Des pointures comme Helena Hauff ou Alejandro Paz produisent également sur cet imprint. Sous son alias MMT, il sort Hamam House 1 — en 2015 — sur le mystérieux label éponyme. Mehmet Aslan est désormais résident au Salon Zur Wilden Renate de Berlin. Si sa musique est apparentée à celle que peuvent produire Acid Arab, elle résulte d’une myriade de styles groovy, disco, afro, aux rythmes tordus. Le podcast est fidèle à son style hypnotique, puisqu’il démarre sur une touche « ambient et expérimentale », basculant sur des« rythmes psychédéliques » en une quarantaine de morceaux dénichés dernièrement. Ils traduisent impeccablement de sa facilité à réaliser un pont entre musiques traditionnelles orientales et hyper modernité produite sur machines. (TRAX)

Paloma Colombe

Danser jusqu’à la transe - et transcender les frontières. Paloma Colombe est une DJ et réalisatrice de films documentaires franco-algérienne dont le travail engagé a pour but de créer des ponts entre les deux cultures. Comme ses ancêtres nomades, elle trouve son inspi-ration en voyageant. Dans « Radio Amazigh », son émission régulière au Mellotron à Paris, elle raconte en musique et en interviews l’histoire de ses origines berbères. Sa musique s’exporte de clubs en festivals grâce à des sets qui mêlent rythmes percussifs irrésistiblement dansants et pépites électroniques en provenance des quatre coins du monde. Une transe polyrythmique qui nous emmène en voyage sur une carte du monde réelle et imaginaire : Afrique, Maghreb, Moyen-Orient, Amérique Latine…

https://www.facebook.com/events/331834907411484/