Spinner
Recommandé il y a presque 3 ans
Frrnhslqcbnvi95xyqev
#cinéma #suitede99francs #acerbe

L'Idéal

  0

Pamphlet sociétal sur les excès des mondes de l’apparence et de l'apparat, le troisième bébé du réalisateur/acteur/écrivain Frédéric Beigbeder a l’œil acerbe.

- ELLE

> Synopsis:
Tout commence avec un scandale sans précédent mêlant nazisme et pornographie. « L’Idéal », une firme internationale de cosmétiques, doit alors à tout prix changer d’égérie. Pour dénicher le nouveau visage de la marque, la multinationale fait appel à Octave Parango, ancien grand manitou de la publicité reconverti en « model scout » (recruteur de nouveaux mannequins).

C’est en compagnie de l’autoritaire directrice visuelle de l’entreprise, Valentine, qu’Octave part en Russie pour dénicher la perle rare. Tous deux n’ont qu’une semaine pour mettre la main dessus. Seul problème : ils ne se supportent pas. Enfin, pour le moment…

> Notre avis:
Suite du film « 99 francs » de Jan Kounen, « L’Idéal » va plus loin dans ses démonstrations satiriques. De la peinture d’une multinationale amorale, péniblement hantée par une patronne tyrannique (campée par Jonathan Lambert) au tableau d’une oligarchie vulgaire et beauf, Frédéric Beigbeder ne recule jamais devant l’impertinence et frappe un grand coup.

Exit la comédie bien-pensante aux allures de bijou poli, bonjour à la provocation brutale mais élégante sur fond d’esthétique quasi érotique.